La rue Barbe, tome 3 : Le jeu des neuf familles



Je m’aperçois, à ma grande honte, que je n’ai pas encore répertorié ici le tome 3 de la rue Barbe, alors que j’en suis si contente, de cette série ! Chaque volume m’apporte son plein de vitamines et de vitalité ! Celui-ci n’est pas en reste.
De quoi s’agit-il dans ce tome trois ? ( Mais, je dois le rappeler, nul besoin d’avoir lu les deux premiers pour comprendre celui-ci ! )
La petite bande est invitée chez les De Soulac à un goûter festif. La maison de cette famille d’ancienne noblesse ressemble à un petit musée, tout objet a une histoire, attachée à la famille. Les autres enfants de la bande découvrent qu’eux aussi ont une histoire familiale à raconter, à partager. Léa, en particulier.
Tous finissent par se dire qu’une famille, c’est bien autre chose, sans doute, que celle attachée à un nom, à cette petite cellule restreinte qu’ils croyaient.
Qu’on est peut-être tous, des frères humains…

Je vous laisserai apprécier l’humour des situations, la tendresse qui s’en dégage, et la finesse d’interprétation d’Irène Bonacina ma chère illustratrice de cette série que nous éprouvons, toutes deux, beaucoup de joie à poursuivre, à augmenter, à affiner, embellir. Pour info, Irène jouit, à présent, de la très belle réputation du poétique album  » Esther Andersen » de Timothée de Fombelle, publié par Gallimard et fort justement encensé par toutes les presses..

Le tome 4 de la série sortira en novembre… pour les fêtes. Il est encore plus beau et on l’adore !


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s