bonne année 2019

à chacun,
sincèrement,
JO.H

Les mers tièdes où tu ne te seras jamais baigné
La maison sous les roses que tu n’auras pas habitée
Le soleil de minuit dans le ciel enflammé jamais vu
le goût des cerise de l’enfance à jamais perdu,

oublie.

L’avion posé comme un crayon sur une page bleue
Les trains filant vers l’horizon, ratés, jamais pris,
La forêt ponctuée de ses petits cailloux sauvés
Le désert traversé où nul renard n’apparut,

oublie.

Doux baisers perdus, promesses non tenues,
Lumières à peine allumées sitôt éteintes
Bougies des ans que le temps t’a soufflées
Fenêtres grand-ouvertes sur rien, temps de chien,

oublie.

Que chaque heure maintenant te soit une aube,
ta vraie maison les bras aimés,
Tout présent parfait, divin parfum,
toute image miracle, toute parole donnée.

Toute saison si belle que le cœur en est chaviré.

Alors, joue tendrement posée sur l’oreiller,
Sois joyeux que tout s’efface
comme les petits pas courus enfant
sur le sable des plages et contre le vent.

Jo.H