SI JE RESUME

En compagnie de mes tourterelles, dans la volière construite par mon père.

 » Si je résume  » est mon livre de rentrée et  vient de sortir en librairie ( septembre 2017) publié par les éditions Magnard avec lesquelles j’ai déjà réalisé  » Géant » qui a connu un vif succès d’édition.
 » Si je résume » n’a rien à  voir avec  » Géant ». C’est un récit totalement autobiographique, une sorte de chemin de vie qui se déroule sur une centaine de pages, avec à chaque « station » une petite phrase qui commence par un leitmotiv  » c’est comme ça que… » délivrant ce que l’expérience racontée m’a appris. L’école de la vie.
C’est évidemment un texte auquel j’attache grande importance, fruit du temps écoulé, du silence après les tumultes de la vie.
J’espère qu’il sera amplement partagé. En tout cas, il est d’une absolue sincérité.

Je l’ai tiré des 1500 pages ! de mon journal intime rédigé au cours de mon adolescence, tâchant d’en tirer   » la substantifique moëlle » selon l’expression consacrée.
Par ailleurs, modernité oblige ! je l’ai enregistré, et il peut donc être téléchargé et on peut l’entendre dit par l’auteur sur ordi ou smartphone. Ce n’est pas la voix du Seigneur, seulement celle de l’auteur, qu’on espère moins impénétrable !

2 réflexions sur “SI JE RESUME

  1. C’est avec beaucoup d’émotions que j’ai commencé ma journée,enfouie sous ma couette bien au chaud,tout juste réveillée,les écouteurs dans les oreilles, bercée par la voix de Jo sur cette première page de sa vie…
    Quelle chance d’être ta voisine…j’ai juste été un peu frustrée que la voix s’arrête…encore Jo,encore un peu,quelques pages..
    Merci de nous faire partager ces instants de vie,si bien racontés et si bien lus…j’étais dans l’Yonne à 1 h de Paris !
    Je vais lire la suite,en effet chacun son tour.

    Anne

    J'aime

    1. oh ! Ma voisine, qui n’est pas fourmi et me prête volontiers trois oeufs ou un peu de farine ! Et nourrit mes chats quand je n’y suis pas ! Quelle joyeuse petite surprise, en ce samedi Napoléonien ! ( la ville où je réside est envahie aujourd’hui de soldats qui ont l’air d’avoir plusieurs siècles de retard, mais défilent avec fierté et conviction à la grande joie des petits garçons qui joueraient bien avec s’ils n’étaient si grands et si grognards ! )

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s