citations, donc.

On n’est pas aimés tous les soirs
Musset

Les jours sont peut-être égaux pour une horloge mais pas pour un homme
Proust ( chroniques)

Nous ne savons jamais si nous ne sommes pas en train de manquer notre vie.
Proust (Jean Santeuil)

Quand les mystères sont très malins, ils se cachent en pleine lumière.
Giono ( Ennemonde)

Le reste est silence.
Shakespeare ( Hamlet)

Aucun de nous n’est complet en lui seul.
Virginia Woolf

Elle était mystérieuse, comme tout le monde…
Maeterlinck

J’allais regarder souvent par la fenêtre comme si le bonheur devait entrer par là.
René-Guy Cadou

J’ai connu le bonheur, mais ce n’est pas ce qui m’a rendu le plus heureux.
Jules Renard

La lucidité est le sentiment le plus proche de la brûlure du soleil.
René Char

Les questions nous rassemblent tandis que les réponses nous divisent.
Eric Emmanuel Schmidt

Soyez Bossuet pour qu’en dernier résultat votre chef-d’oeuvre survive dans la mémoire d’un oiseau, à votre langage et à votre souvenir chez les hommes.
Chateaubriand.

Je voudrais que chaque vie soit touchée par la grâce.
Kaye Gibbons

Il faut avoir du chaos en soi pour accoucher d’une étoile qui danse.
Nietzsche.

Il n’y a que les moules qui adhèrent !
Valéry

Il se pourrait que la vérité fût triste.
Renan

L’art d’écrire n’est que l’art d’allonger les bras.
Diderot

Un être humain, même dans le malheur, peut aimer l’aube et les amandiers en fleur. Ecrire un poème d’amour sous l’occupation est une forme de résistance.
M. Darwich

Chagrin : ce mot a pour usagers les enfants et les amoureux. Mine de rien, le mot « chagrin »couvre un immense territoire : tout ce qui revient blessé de l’enfance et de l’amour.
Fl. Delay

Chacun regarde devant soi, moi je regarde dedans moi.
Montaigne

Je touche à tout parce que tout se tient.
Claude Roy

Dis-moi, qu’as-tu choisi ? Qu’est-ce que tu veux garder ? Que veux-tu conserver dabs la tirelire à temps, dans ton léger trésor d’instants sauvés ?
Claude Roy

Les ornithologues sont des grandes personnes qui passent leur temps à faire tout ce qu’on leur a défendu quand ils étaient petits : ils ont tout le temps le nez et la tête en l’air !
Claude Roy

Je doute parfois de l’existence de l’enfer, mais la lecture des journaux me guérit de cette incrédulité-là.
Claude Roy

Ce qu’on apprend d’important, il y a toujours un moment où l’on s’aperçoit qu’on le savait depuis toujours.
Claude Roy

Depuis que je n’attends rien, il arrive à chaque instant ce que je n’attendais pas !
Claude Roy

Une idée m’est venue. J’aurais aimé savoir d’où…
Claude Roy

Toutes ces pensées qui n’ont personne pour les penser…
Claude Roy

A en juger par ce qu’ils font de la vie mortelle, la plupart des vivants ne me semblent pas assez mûrs pour la vie éternelle.
Claude Roy

Il ne se contredit pas suffisamment pour être vraiment intéressant…
Claude Roy

Il y a toujours quelque chose d’absent qui me tourmente.
Claudel

Amoureux est celui qui, en courant dans la neige, n’y laisse pas la trace de ses pas.
( proverbe turc)

Chaque jour je t’aime davantage, aujourd’hui plus qu’hier et bien moins que demain.
Rosamund Gérard in « les pipeaux » ( hi hi hi !)

Le pacte qui existe entre le lecteur et le romancier est basé sur le fait que rien n’est vrai, et c’est paradoxalement très libératoire pour dire la vérité !
J. Coe

Sur une tombe : j’ai vécu incertain, je meurs perplexe.

Cette petite espérance, dit Dieu, je n’en reviens pas !
Paul Claudel

Le mot empêche le silence de parler.
Ionesco

Laissez passer les rêves !
Michel Berger

je sens chaque mot au bout des doigts.
V. Woolf

Les comédies ressemblent à des tragédies qui finissent bien.
Billy Wilder

L’herbe poussera et ce sera tout.
Tolstoï

L’amour c’est offrir à quelqu’un qui n’en veut pas quelque chose que l’on n’a pas.
Lacan ( je n’ai jamais pu décider si cela était juste ou non…)

Que les puces d’un millier de chiens galeux infestent les fesses de celui qui te gâcherait une seule seconde de cette nouvelle année !
Voeux chinois délicieux !

Ne devenez pas un monument public, sinon les gens vous pisseront dessus !
Malraux ( à Paul Bowles)

la vie n’est pas ce que l’on a vécu, mais ce dont on se souvient et comment l’on s’en souvient.
Gabriel Garcia Marquez

…L’inflexion des voix chères qui se sont tues.
Verlaine

Elvire : -je vous ai aimé avec une tendresse extrême… ( Don Juan)

s’il arrive que tu tombes, apprends vite à chevaucher ta chute
que ta chute devienne cheval.
Frank Etienne

Essayer, essayer encore… essayer mieux.
Beckett

Sur le plus beau trône du monde, on n’est jamais assis que sur son cul !
Montaigne

Credo quia absurdum ( je crois parce que c’est absurde.)
Saint Anselme
( la force de ce « quia », tellement plus puissant que le « bien que ». )

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s