Bonne année 2009

A tous, mon désormais rituel poème de vœux,

 

 

Dîtes- lui que vous l’aimerez toujours,

Dîtes-lui.

Dîtes-lui qu’il vous est égal d’être si petit,

Si petite, incapable, mortel,

Puisque c’est pour tenir, en entier,

Dans cet amour-là que la vie vous a donné.

 

Dîtes-lui  que vous l’aimerez toujours

Dîtes-lui,

Que sous la neige de votre peau

Au creux du  berceau renversé de sa cage d’os

Votre cœur, cet oiseau  rouge  trempé de sang

Chante encore comme un enfant.

 

Dîtes-lui que vous l’aimerez toujours

Dîtes-lui.

Dîtes-lui que l’hiver qui vient

Tout autant que la neige appelle le feu

Et que si passe un peu de blanc dans vos cheveux

C’est qu’un nuage, orphelin, s’y promène un peu.

 

Dîtes-lui que vous l’aimerez toujours,

Dîtes-lui,

Et que même quand vous ne l’aimerez plus

Vous l’aimerez encore, encore plus,

Car bien malin qui peut dire quand l’amour n’est plus,

Et où s’est caché ce petit bout d’étoile perdu.

 

Dîtes- lui que vous l’aimerez toujours

Oui,

Dîtes-lui

ces mots-là, ces mots vivants

Puisque c’est pour la vie

Que vous êtes amants

Que vous êtes amis

Que vous êtes unis.

 

Bonne, très bonne  année 2009

Jo.H

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s